Elle prit un air très inspiré pour se parler à elle même

« mais enfin, que veux-tu, Ariane », se demanda Ariane.

Ne trouvant aucune réponse claire, ni réconfort chez ses contemporains, elle gonfla ses joues comme un poisson rouge.

voilà, je crois que si je devais écrire un roman, cela commencerait comme cela.

Mais, laissons cet art aux écrivains, et allons mettre de la musique pour danser en petite culotte.

7 Responses to “Elle prit un air très inspiré pour se parler à elle même”


  1. 1 YourBiggestFan janvier 31, 2011 à 6:21

    Ah maintenant je sais que tu portes des culottes, cf. un vieux post.

    La boucle elle est bouclée !

  2. 3 laurent février 1, 2011 à 4:52

    Si j’écrivais un roman, il commencerait par :
    « Comme il était quatorze heures, il (elle) emprunta la rue du Cherche-Midi. »

    Danser en culotte est évidemment une activité d’écrivain.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




janvier 2011
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

%d blogueurs aiment cette page :