Je ne veux pas t’avoir, mais comme je t’aime, je veux t’être.

A la fac, il y a un garçon qui, quand il me croise, me dit toujours bonjour en me souriant, avec un air- et c’est cela qui m’interroge le plus, de celui qui sait que je sais qu’il sait que je sais qu’il est un homme qui aime les femmes qui aiment les hommes à la voix grave.

(et de fait)

Pourtant je ne le connais pas, ou plutôt si, il me dit vagounettement quelque chose. Ou alors c’est son physique un peu banal ?
Je ne comprends pas bien. Dans le doute, je répondais d’un petit sourire. 15 ans d’éducation chez les bonnes soeurs, ça laisse des traces.

Surtout, je m’interrogeais : « On s’est pécho un soir sur la plage en 4ème, oder ? »

Et puis, non, du plus loin que j’y refouille. Sans compter que je ne suis pas trop garçon étudiant en psycho de Paris 5 (de 22 ans qui plus est). Donc, je pense que le fait de n’avoir mis que des jupes et des robes depuis le 5 septembre, doit en partie expliquer ce bel élan avenant.

(enfin si un jour, j’avais mis un leggings mais de loin on croyait que j’étais en collants)(bel esprit de Noel)

ah, sinon, cette nuit, j’ai eu une idée diabolique.
Qu’en pense Dieu ?

J’ai décidé de caresser longuement un cercle toute une nuit pourqu’il devienne vicieux.

On va voir.

Car, je refuse de faire comme tout ceux qui suivent leurs idées fixes et qui sont tout surpris de ne pas avancer.

C’est N-O-N

Voilà, pas grand chose d’autre. Je suis coupée de mes mails encore, je viens de finir un oral d’anglais, j’ai envie d’un Bounty, et j’ai eu une idée de film avec comme héroïne la fille que j’ai croisée dans le métro hier qui mangeait un sandwich au thon avec son mec à côté qui lisait un bouquin de developpement personnel de management. Une vision quasi 2012-apocalyptique, comme on le voit.

(mais je bouge encore)

Mes agneaux, je vous embrasse le col.

Votre petite mignonne.

27 Responses to “Je ne veux pas t’avoir, mais comme je t’aime, je veux t’être.”


  1. 1 sdr décembre 6, 2010 à 4:24

    je ris sous cape, ton post me rappelle un super dessin sur la première femme kamikaze palestinienne : en arrivant au paradis, elle soupire en voyant ses 77 promis, tous puceaux.
    ( c’est dur de décrire un dessin)( mais je le retoruve pas fail)

  2. 3 Sam Lowry décembre 6, 2010 à 5:03

    plaire à des gens plus jeunes, c’est un peu ça qui défini la vieillesse non ?

    le legging c’est pas mal, mais le vrai test, c’est de mettre un jogging… si même en tenue de sport, tu continues à lui plaire tu peux commencer à t’inquiéter…

    (mais ne t’en prendre qu’à toi même…. on n’a pas idée d’être encore étudiante à 30 ans)

    • 4 humanflyariane décembre 6, 2010 à 11:49

      ça dépend. En bleu marine, ça a de la gueule. Me manque un pull marin rouge pour trancher.

      Bien sur tu parles à une femelle, qui ne fait pas de sport.
      Tant que les fesses sont hautes, j’ai envie de dire, continuons le lait concentré au tube.

  3. 5 laurent décembre 6, 2010 à 5:05

    Pour ce qui est du cercle, tout est une question de sens. Pour qu’il devienne vicieux, il faut le caresser à rebrousse-poil. A l’inverse, il devient vertueux. Un peu des deux, eh bien un peu des deux.

    Pour ce qui est du jeune homme, il voit loin. Tu le croiseras dans quelques années, tu te souviendras que tu te souvenais peut-être de lui.

    2012, je ne veux pas voir ça.

    Un commentaire point par point : voilà le travail.

    • 6 humanflyariane décembre 6, 2010 à 11:42

      C’est que le cercle est coquin.
      Là est sa belle qualité.

      2012 ? Je SERAI ENCORE SUR LA CORDE.
      Ne veux-tu pas produire Bambino –Imuhar ?
      cette chanson me rend folle. Tu serais mon héros à vie.
      (à ne pas négliger)

  4. 7 secondflore décembre 6, 2010 à 5:20

    Ca y est j’ai compris !
    Quelqu’un t’a mise au défi d’écrire une note qui RESUMERAIT tout ce blog. Ce quelqu’un riait sous cape en se disant que non, c’était impossible.
    Eh ben si.
    Fichtre alors, c’est joli.

    • 8 humanflyariane décembre 6, 2010 à 11:18

      oui mais c’était cela ou sinon je devais créer une culture de blogentreprise (création de logo, distribution de T-shirt, séminaire de motivation en Turquie).

      Caribou, te dois tjs un CD !

  5. 9 ema décembre 6, 2010 à 7:05

    ah oui c’est beau.
    moi là je suis bouche bée tellement tu m’as promenée partout.

  6. 11 dupphil décembre 6, 2010 à 9:39

    Caramaba, encore loupé : je pensais que tu allais me reconnaître au premier coup (d’oeil, et d’un peu plus si affinité), avec mes commentaires bien graves. Maisnonnonnon!
    Je te laisse donc toute seule en leggings pour résoudre ta trentature. Et je m’en vais chercher ce 06 que j’ai jeté dans le vide ordure.

  7. 14 PhilippeC décembre 8, 2010 à 2:14

    Bonjour Ariane,

    Vous l’ignorez, mais je souris en vous écrivant grave, vous devriez aimer.

    • 15 humanflyariane décembre 8, 2010 à 5:37

      Cher maître,
      J’aime particulièrement quand on me devine.
      Je peux laisser ma tête rouler à côté.
      Et me soustraire du monde pour quelques instants.

      Basse fréquencement vôtre,

      Votre petit mais réussi Condrieu

      (je sais que vous partagez le sens de la répartie qui signe mon Z dans le dos)

      • 16 ema décembre 8, 2010 à 6:42

        oh, elle ne l’a pas avalé, son Condrieu… allez, pour Noel, je t’offre une dégustation cave dans mon antre. on va les dégoupiller.

  8. 17 PhilippeC décembre 8, 2010 à 8:13

    …surtout que Condrieu est très voisin de Côtes Roties, pas très loin de Lyon, et si proches l’un de l’autre, le blanc et le rouge. Ce sont deux vins très rares, très chers, parmi les meilleurs vins au monde. La comparaison n’était pas fortuite, j’en ai bu une ou deux fois, pas plus. Il faut être avec des amis chers, sinon c’est dommage (je ne sais pas si ça va bien avec le canard à propos).

    • 18 humanflyariane décembre 9, 2010 à 7:40

      Nul doute que nous aurons un jour l’occasion de réunir tous les protagonistes autours de ces beaux flacons.
      M’est avis que cela sera un beau moment grand cru.

  9. 19 PhilippeC décembre 9, 2010 à 12:13

    Si cela arrive un jour, à partir de quel nombre de flacons absorbés le moment finira t-il par être grand ? Dans ces circonstances, je ne suis certain que d’être en l’attendant parfaitement coi, insipide et inutile (je suis resté 3 ans seulement chez les Frères, il m’en manque 12, ou 3 de trop si l’on veut).

    • 20 humanflyariane décembre 9, 2010 à 12:24

      Dans mon institution privée pour jeunes filles de bonne famille, on ne nous a pas appris à boire. J’ai du faire l’école de la rue.
      Tout au plus, en CE2, un garçon avait apporté un préservatif que j’avais du regarder avec ma robe à smoke avec de grands yeux.

      coi, insipide et inutile.
      Je ne peux pas entendre ce que je lis pourtant à haute voix de tête et de gorge.
      Comment pouvez-vous vous rabaisser à ce point ?
      On a envie de vous prendre dans les bras mais tout de suite après on sent qu’on s’est fait avoir.
      Des petites claques se perdre et dieu sait, pourtant, combien je vous estime.

  10. 21 PhilippeC décembre 9, 2010 à 1:09

    Rigolez… je suis un mix, un bestof, une compil de Clooney, avec le cerveau de Michel Serres, l’humour de Raphaël Enthoven, la richesse d’un Agnelli, l’habileté de Nicolas S., la simplicité de Karl Lagerfeld, et la faconde de Sam.

    Le tout avec la moitié de l’intelligence d’Ema.

    J’ouvre la bouche, je souris, mes yeux pétillent d’avance,

    Une seule syllabe,

    Et elle doit tous les représenter…

    • 22 humanflyariane décembre 9, 2010 à 1:20

      Ah vous voilà tout à fait et dans la belle audace cette fois-ci !
      Astre ! Astre !
      Je savais bien qu’une modeste claque aurait son petit effet.
      (c’est que je suis agile)

      Cher maître, mais tout ça pour un seul homme… Il faut avoir en sus de belles et larges épaules (miam, mon pêché mignon).
      non, vraiment, hâte de voir à quoi ressembleront vos enfants bienveillants.
      (DE RIEN)
      (normalement je dois, à mon tour, recevoir deux fessées, une de vous, une d’Ema)(I know)

      The truth is : je n’ai pas peur, je suis en Harley Davindson.

  11. 23 laurent décembre 9, 2010 à 5:38

    Je stocke des bouteilles pour ce jour.
    Beaucoup.

  12. 26 r1 décembre 19, 2010 à 1:03

    Ariane a bu trop de IonesCôte-Rôtie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




décembre 2010
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

%d blogueurs aiment cette page :