Vous reprendrez bien quelques poires ?

Sans surprise majeure, je viens de non-mourir à une journée d’Angoisse. J’énonce journée, mais ce fut une moitié, essuyant d’un revers de pied les mauvais orateurs.

Il y avait surtout un grec qui n’a pas déçu. Cheveux blancs, séduisant, clair, acéré.

Sur le contenu global, je vous renvoie au « Que sais-je ? », rien qu’on ne savait déjà en un peu plus poussé sur les concepts, mais enfin, tout dépend de où vous partez.

L’homme est libre, la liberté est angoisse, l’homme est angoisse.

Rideau. Puis immédiatement après  : c’est chicken run. Cortège d’emmerdes psychiques, somatiques et comportementales.

Je vous passe les détails tout cela n’est pas bien gai et l’idée est que plus tard je vous en soigne.

 

Si toutefois, vous souhaitez plus de renseignements (pourquoi l’angoisse ne trouve-t-elle pas d’objet, y a-t-il des dérivatifs sexuels au coït, qui de la famille Royale de Thèbes ou d’Athènes était le plus dans la merde ?), certains ont mon mail et je vous redonne mon numéro : 06 06 07 08 09.

Passons donc à ma soirée de mercredi où j’ai retrouvé C., mon amie qui travaille encore pour le Grand Capital. J’ai demandé des nouvelles des uns et des autres, tout va bien les 70% qui ne branlaient rien avec des grands airs de pantins hystériques sont encore là, quant’aux 30% qui bossent, je ne connais plus personne (ils viennent tous d’avoir 18 ans).

J’étais contente de la revoir, c’est quelqu’un qui fait des choses folles. L’autre jour, tenez, elle a pris une moto-taxi et, pas plus tard que le jour encore d’avant,  son ancien chef de produit a voulu lui rouler une pelle (je sais de quoi je parle, je suis sortie avec tous mes stagiaires)

Allez, mon samedi soir s’annonce des plus affriolants vu que je dois écrire un truc pénible car en anglais.  Que s’est-t-il diable passé dans la tête des Normands en 1066 ? Je me serais, pour ma part, bien gardée de toute dispersion inutile en restant bien au fond du lit.

(Ma Gigi, qu’est-ce que tu croyais, devenir comme ca Gigi l’Americano ?)

18 Responses to “Vous reprendrez bien quelques poires ?”


  1. 1 Duphil novembre 27, 2010 à 8:25

    Tu as un sacré numéro > Ari Vatanen > Normand + rallye de l’acropole > tête à queue > angoisse ou endormissement. CQFD.

    • 2 humanflyariane novembre 28, 2010 à 8:21

      @Duphil : Bravo. Je ne comprends rien. la présence d’Ari Vatanen surtout.
      Tout ça pour dire donc que l’on va bien s’entendre. La CIA est d’accord.

      en fait, mon vrai numéro c’est 06 06 06 06 06.

      • 3 dupphil novembre 28, 2010 à 9:58

        ARIane, ARI a deux amours !
        et c’est après trois minutes que ça se passe : http://www.youtube.com/watch?v=GKbVUiusQCc

        Marion Jolès, elle, aurait su (mais à part ça, elle sait pas grand chose, entendons-nous bien)

      • 4 humanflyariane novembre 28, 2010 à 10:36

        hahahaha.
        Il existe plein d’endroits où vous pouvez me trouver, cher Duphil, force est de constater que, among la liste, jamais ne figurent 2 peugeot-205T16. Pourtant il y a de l’homogène dans le projet.
        J’ai regardé comme hypnotisée les 3 premières minutes. Le passage sur le levier de vitesse surtout, un sacré morceau.
        Enfin, j’ai appris aujourd’hui l’existence de Marion Jolès. Pour tout dire, j’avais même lu Marlène Jobert.

    • 5 ema novembre 28, 2010 à 12:00

      Parfois, un peu de curiosité est requise. Donc désormais, je cliquerai sur le « lien » de Duphil.

  2. 6 Sam Lowry novembre 28, 2010 à 12:22

    Mais, rien sur les rêves ? Pourtant, sur le rapport entre les angoisses et les songes, il y aurait tellement à dire !

    Moi par exemple, quelqu’un a rêvé la fin de mes angoisses. A tel point que c’est une réalité en cours d’accomplissement !

    (ce qui devrait logiquement m’amener à te contredire sur la causalité liberté/angoisse) (mon expérience personnelle m’incitant donc, justement, à considérer le détachement des angoisses comme un acte de libération) (mais exceller à ce point dans l’art de l’enfonçage de portes ouvertes me coupe toute possibilité raisonnable de m’adonner aux délices de la contradiction) (mon sens du maintien ne saurait être remis en question !)

    Sinon, le premier qui rit, je le tue (sans l’ombre d’une angoisse)

    • 7 humanflyariane novembre 28, 2010 à 8:38

      @samlo :
      Batman, ça pourrait marcher ton histoire mais : Détachement + Angoisse = déni.
      Oui, c’est pénible.
      Avec nos amis les psychanalystes, il y reste, en somme, toujours un léger petit quelque chose.
      Mais, cela ne me déplaît pas cette idée que s’endormir sous un pommier n’est pas dans les tablettes.
      Exigence de travail, mon petit bonhomme.
      (en revanche, le passage à l’acte est une décharge tout à fait envisageable)

      AnnaFreudMélanieKleinJoyceMacdougallAriane

      sur les rêves, oooh oui.
      les gardiens du sommeil. Ils faut les chérir.

      ps : ma réponse est très clinique. Je crois que le débordement professionnel commence. On est mal.

  3. 8 PhilippeC novembre 28, 2010 à 3:21

    « en restant bien au fond du lit. »

    Tous ces efforts finalement, hein…

  4. 10 dupphil novembre 28, 2010 à 1:10

    Je suis les liens à mon tour, apprécie ce que j’y trouve, cherche, extrapole, puis, à la lumière sombre d’une déroutante collusion, n’y comprends plus rien http://www.facebook.com/lapucebienveillante !

    Et cette question qui arrive telles les chutes du Zambèze (que je préfère aux chutes du Rhin) : faut-il parler au singulier ou au pluriel à un agent double ?

    Par respect pour l’engagement, et par crainte aussi j’opterai désormais pour le voussoiement. Soyez-en réjouies

    • 11 humanflyariane novembre 28, 2010 à 6:57

      @Duphil :
      Tu rentres par le grand portail !
      Je repasse au tutoiement.
      Sauf si tu es disciple du Maître PhilippeC.
      (Après tout, vous avez des racines communes)

      Et puis, DIABLE, c’est toi qui a fait cette page FB, ce n’est pas possible.
      éclaire nos torches éteintes, gentleman.
      J’ai demandé en ami. On va voir.

      J’hésite pour mon dîner : pantalon en aluminium ou jupe aux amygdales ?
      (j’ai l’impression que tu es bon en faits divers et je veux faire la UNE)

      • 12 dupphil novembre 28, 2010 à 9:08

        Ma foi, pour tenir ton rôle à ce dîner (tiens, 2^), l’alumignone me parait tout indiqué.

        A l’instant réveillées et sans attendre le dessert, les marmottes te déballeront du regard. Les esprits s’échaufferont mais tu ne fondra pas d’un pouce. Ils en rêveront encore longtemps pour leurs amygdales. Et moi donc,

        je n’y suis pour rien. Alea facebook est.

      • 13 humanflyariane novembre 28, 2010 à 10:22

        Mais, arriver, comme cela, dans une pièce, je pense quand même que cela installe un silence ultra spécial.
        non ?
        Oder.

        Tu y es au moins pour la découverte, et cela n’était pas écrit dans épître aux Corinthiens
        Alea alumognome est !

  5. 14 laurent novembre 28, 2010 à 7:55

    D’Ari, je n’en connais qu’un, celui qui chante ici :

    Il a l’air de s’y connaître en angoisse.

    • 15 humanflyariane novembre 28, 2010 à 10:25

      Et pas qu’une moitié de.
      La vache, je vais me repasser toutes mes compils de dance des années 90 pour me rétablir tout à fait de cette inquiétante étrangeté.

  6. 16 humanflyariane novembre 29, 2010 à 10:43

    Laurent, le problème est : je n’ai pas de compils de dance des années 90.

      • 18 humanflyariane novembre 30, 2010 à 11:21

        Oh je les adore !
        Je les ai vu DEUX FOIS.
        Ça me plonge dans cette époque pas lointaine où je dormais à la flèche d’or avant d’aller faire un tout au PFM, pour vérifier que le petit-déjeuner était bien servi à la Maroquinerie, en attendant que le café soit servi au café de la Danse pour organiser le pique-nique à l’espace B.

        (dans pique-nique, je place toujours une connotation sexuelle)

        Tout ça pour dire que musicalement on va bien s’entendre.
        J’aime aussi beaucoup (énormément) tout ce que font ces lumières du label Sauvage Record.
        Maison Neuve, in particular.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

%d blogueurs aiment cette page :