Ce fut là le point de départ de mes incroyables folies

Je parle sous le nom de Gengé. Je lui empreinte tout, je lui dois tout.

Un jour après m’être regardée dans le miroir, c’est monté (comme une giclée, pour les plus visuels d’entre vous) :

1/ Je n’étais pas pour les autres ce que je pensais être actuellement pour moi ;

2/ Je ne pouvais pas me voir vivre ;

3/ Ne pouvant me voir vivre, je demeurais tout étranger à moi-même, c’est à dire un sujet que les autres pouvaient voir et connaître chacun à sa façon : moi pas ;

4/ Il m’était impossible de me mettre en face de cet étranger pour le voir et le connaître ; je pouvais me voir moi, mais non le voir lui ;

Je me proposais alors de découvrir qui j’étais et de me divertir à détruire rageusement le Moi que j’étais pour le reste du monde.

Et l’entreprise de destruction finie, mon règne sera éternel.

(OUI, C’EST BIEN ÇA, J’AI RÉCUPÉRÉ MA CONNEXION INTERNET)


3 Responses to “Ce fut là le point de départ de mes incroyables folies”


  1. 1 Cécile novembre 19, 2010 à 8:28

    C qui, c quoi Gengé ?
    (Ca y est je comprends plus rien, une fois de plus)
    (Pourtant le texte me plait)

  2. 3 ema novembre 19, 2010 à 12:45

    1 personne personne cent mille / Uno nessuno cente mille


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

%d blogueurs aiment cette page :