Quand l’un de nous deux sera mort, je ferai un voyage dans les Amériques

Quelle journée, je devais faire apparaître le mot mort. C’est cette petite pluie cinglante aussi.

Fort heureusement, le soleil m’est venu de merveilleux mails aujourd’hui. Ce qui me fait penser que j’ai raison de mettre les gens bien haut, ils n’ont pas d’autre choix de monter avec moi dans l’ascenseur.

Ah oui, c’est vrai qu’on m’a dit qu’on ne comprenait rien à mon blog.

Je vois pas bien pourquoi alors que tout est pourtant parfaitement ficelé, construit, structuré. Enfin, mes bons amis, je crois que c’est simplement parce que tout cela doit être à l’image de ma personnalité. En prise totale et volontaire aux vents.

Sinon, avez-eu cette sensation que UNE odeur, peut réduire le monde, par  la violente contraction qu’elle lui fait subir, à un seul petit point ?

Parce que moi ça me fait ça avec Cerruti, 1881.

12 Responses to “Quand l’un de nous deux sera mort, je ferai un voyage dans les Amériques”


  1. 1 Sam Lowry novembre 7, 2010 à 5:06

    Ca doit avoir avec ces histoires de correspondance. Moi par exemple, j’en suis au point où le souvenir d’une salade me donne des envies d’Italie et m’a conduit à faire des lasagnes pour le dîner (quel rapport me diras tu ?) (mais voyons c’est EVIDENT !)

    Sinon, pour le simple lecteur, c’est assez rassurant de te voir, finalement, capable de succomber au classicisme de certaines icônes masculines :

    (mais comment pourrai je te le reprocher ?) (moi même, s’il était dans mon lit, irai-je sérieusement dormir dans la baignoire ?)

    • 2 Sam Lowry novembre 7, 2010 à 5:08

      Evidemment, l’insertion d’image n’a ENCORE pas marché…

      Donc le classicisme de certaines icônes masculines mentionné plus haut peut être admiré là :

      • 3 humanflyariane novembre 7, 2010 à 10:30

        @SamLo :
        Oh, cela me fée de l’ef-fée.

        (« dans un lac d’eau minérale, elle a noyé la câline morale »)

  2. 4 dupphil novembre 7, 2010 à 6:45

    Moi, ça m’a fait ça avec ‘poison’, longtemps.
    C’en était d’ailleurs. Et ça a passé. Mithridatisation.

    Hier, j’ai demandé si elle avait changé de parfum.
    Elle m’a dit que je l’avais oublié(e)

  3. 7 Cécile novembre 7, 2010 à 10:05

    I do understand.
    …….
    « Je pense seulement qu’il ne faut pas se mettre dans une position méprisable (j’entends très précisément, par «méprisable», une position où l’on puisse se mépriser soi-même). Je ne parle pas des autres, bien sûr. L’opinion des autres dans ce cas-là, c’est une sorte d’écume aussi vaine que celle qui s’amuse avec les rochers et ce n’est pas cela qui vous use. Ce qui vous use, c’est la vague : et la vague, c’est ce reflet de soi-même mille fois affronté abruptement dans quelques glace, et ce reflet est mille fois plus pur, mille fois plus dur que celui qui traîne, trop souvent attendri, dans le regard des fameux autres. »
    Françoise Sagan – Des bleus à l’âme
    ………
    I’m in a lift.

  4. 9 Castor Junior novembre 7, 2010 à 10:14

    @ HF: moi, c’est beaucoup plus économique, c’est l’odeur de mon assouplissant machine…

    @ Sam Lowry: Marc Lavoine, quand même ce Dorian Gray de l’époque…

    @ Cécile: « some blues at the soul », great book !

    • 10 humanflyariane novembre 7, 2010 à 10:42

      @Castor : Assoup(l)issons-nous tous ensemble oui!
      (Les voies du Seigneur sont impénétrables)

      • 11 Cécile novembre 7, 2010 à 10:56

        @Castor : Oui. Je peux toutes les écrire. Une encore.
        « Qu’ils me laissent tranquille, à présent, tous mes amis neurasthéniques, qu’ils mettent du Schumann, du Wagner sur leurs mini-cassettes dans leurs 2 CV ou dans leurs Ferrari, mais au nom du Ciel, qu’ils fassent semblant. L’élégance, un peu d’élégance !… Ce n’est pas parce que la vie n’est pas élégante qu’il faut se conduire comme elle. »
        ………
        (Ariane, elle ne te concerne en rien. Elle poursuit la discussion de ce matin, c’est tout.)

  5. 12 humanflyariane novembre 7, 2010 à 10:58

    @Cécile : je crois que je vais aller direct mamazoner
    je sais, de si belles conversations d’ailleurs.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2010
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

%d blogueurs aiment cette page :