Un chat, c’est un félin qui s’oublie

« La puissance compte plus pour lui (l’Homme) que la sagesse, la richesse plus que le caractère, la longueur de la vie plus que son contenu, l’apparence plus que l’être inaliénable. C’est pourquoi ceux qui aident l’homme à s connaître lui-même, ceux qui voulurent lui donner le sens de son être, ont toujours récolté l’ingratitude. »

Le Mur du Temps.

Ernst Jünger

….

« Ah.  C’est ça le téléphone ? On vous sonne et vous y allez. »

Degas

(Deuxième tentative pour ambiancer ce blog)

2 Responses to “Un chat, c’est un félin qui s’oublie”


  1. 1 sdr avril 26, 2010 à 8:37

    la ligue des moustachus sourcielleux ex-nazis réfugiés en argentine tient à signaler qu’il manque un N à Ernst hahaha

  2. 2 YourBiggestFan avril 27, 2010 à 8:10

    Ben dis donc y’a des mecs lettrés qui lisent ce blog !

    Moi j’aime les bagnoles, le foot, les gonzesses et la Despe.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

%d blogueurs aiment cette page :