Psychopathologie de la vie quotidienne

Un de mes potes à une fille dans l’assemblée :

« Bonsoir jeune fille, moi c’est A, tu veux qu’on fasse connaissance ? »

Elle :

« Merci mais non, je vais plutôt prendre du gâteau.

Mon pote, en aparté :

« La conne, j’avais changé mes draps ce soir.

Et, quelques minutes plus tard, l’oeil sérieux :

« Et voilà, encore une qui refoule »

2 Responses to “Psychopathologie de la vie quotidienne”


  1. 1 YourBiggestFan avril 24, 2010 à 9:49

    Ah ouais sévère la gonzesse. Le lascar il avait changé les draps quand même…

    • 2 humanflyariane avril 24, 2010 à 9:54

      t’as vu ? c’est rude hein. Le monde est entouré de violence. En plus mon pote c’est un mec qui a un cerveau en plus de draps propres. J’ai envie de dire, si la fille préfère le gâteau au chocolat, il ne loupe rien (peut-être qu’il aurait du se tartiner de nutella)(ce qui aurait fait office de petit dej)(c’est déjà ça)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

%d blogueurs aiment cette page :