« La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres. » Bachelard

Et oui.

C’est qu’on ne sait pas tout de suite si ce qu’on dit est intelligent ou si c’est con, ce n’est que le lendemain, quand on a  décanté, qu’on peut se dire :

« Tiens, hier, j’ai dit une connerie »

1 Response to “« La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres. » Bachelard”


  1. 1 Castor Junior mars 29, 2010 à 1:26

    Fucius ayant oublié d’être con disait « l’expérience est une lumière qui n’éclaire que derrière soi », c’est un du même tonneau et pas seulement des Danaïdes…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

%d blogueurs aiment cette page :