Archive pour mars 2010

Non, mais oui, c’est fou vu ma formation

Je ne fais vraiment aucun effort. Encore une faute sur le mot « saké » laissée dans le post de 19h hier. Je ne sais vraiment pas à quoi c’est dû. L’envie de taper et d’envoyer certainement.

(attention, il y a une allusion sexuelle claire cachée)

Publicités

Laissez raconter votre corps

Note au lecteur : ce post a été écrit en 3D. Il vous faut donc vous munir de vos petites lunettes et me verser 3€ pour sa lecture.

…..

…………

………………

Voilà, j’espère que ça vous a plu et que, à la 54ème minute, vous avez bien vu mon corps nu caché derrière un verre de saké géant.

Bon allez, c’est pas tous les jours la fête, je pars à un diner, où normalement, j’ai bon espoir qu’il y ait du très lourd à vous raconter à mon retour.

Sinon, c’est pas grave, je vous conterai la fois où j’ai offert une cassette pirate de musique locale à base biniou à un pote.

Finalement la nature humaine est universelle

Sauf que je ne me reconnais pas dans les gens du genre à faire une collection de sucres emballés.

(c’est dans cette perspective que j’ai moi-même décidé de me mettre au sucre en poudre)

« Mange proprement, sois gentil »

« Regarde où t’étais, regarde où t’en es,

Regarde où t’étais, regarde où t’en es,

C’est pas que c’est pas que c’est bien, c’est pas que c’est mal,

C’est pas que c’est pas que c’est bien, c’est pas que c’est mal,

C’est pas que c’est pas que c’est bien, c’est que c’est comme ça,

Personne n’est jamais content, je sais,

La plupart des gens vivent écrasés, la plupart des gens complètement bouffés,

Regarde où t’étais, regarde où t’en es,

Regarde où t’étais, regarde où t’en es,

C’est pas que c’est pas que c’est bien, c’est pas que c’est mal,

C’est pas que c’est pas que c’est bien, c’est pas que c’est mal,

C’est pas que c’est pas que c’est bien, c’est que c’est comme ça,

Et si parfois tu trouves que c’est inutile,

C’est qu’on peut plus rien plus toi,

Rien sert à rien, laisse tomber,

Rien sert à rien,

Alors rentre chez toi, dis merci,

Mange proprement sois gentil »

ce soir, je me foule pas, je cite Monsieur Mendelson, et je ne me risque pas à rajouter une niaiserie d’explication.

Ah si, je me suis faite piquer par un moustique dans le métro.

« La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres. » Bachelard

Et oui.

C’est qu’on ne sait pas tout de suite si ce qu’on dit est intelligent ou si c’est con, ce n’est que le lendemain, quand on a  décanté, qu’on peut se dire :

« Tiens, hier, j’ai dit une connerie »

Persillez votre journée, faites comme moi

Aujourd’hui, pour rigoler, j’ai dit oui à toutes les cartes de fidélité qu’on me proposait.

Malheureusement, ils m’ont cru.
J’ai donc récolté :

La carte Nicolas, Monoprix et Nocibé.

Je ne sais pas vraiment ce qui se passe dans ma tête quand je dis oui à tout ça.

Tout va certainement très vite.

Maintenant, je suis en train d’apprendre comment sortir ma CB le plus rapidement possible pour préserver le mythe de la femme wild qui aime le bon sauvage.

« Mes nuits vont être plus belles que vos jours ouvrés »

… ai-je lançé à la cantonnade.

Je sais pas trop.

Je crois que je me suis laissée influencer par un surplus de confiance absolue en mon périnée.


mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031