Archive pour août 2009

Départ

J’ai fait une valise et je me rends compte que j’ai de moins en moins le dessus sur les objets inanimés.

Je sens bien que je me fait pilonner.

(par exemple elle refuse des choses, la salope)

Publicités

Téléphone

« Tu as appelé qui tu sais ? « 

« O U I »

(mais trop rapide et fort => comprendre « non »)

« Tu as une voix fatiguée, tu as encore fait la fête ? »

« Ah bon ? »

(petit ton angélique douceureuxmais louche)

« Chais pas, j’ai peut-être un début de grippe A »

(bafouilli peu crédible)(bon)

« Tu es chez toi là ou encore en train de courir à droite et à gauche ? »

« Chez moi, oui »

(avec spray anti stress, encens et concentration sur l’image du bouddha)

« Tu rentres quoi ? le 31 ? ah bah falloir donner un coup de collier à la rentrée »

« Je.. »

« Tu as des idées d’ailleurs de où les donner ses coups de collier ? « 

« Ah bah justement, … »

« Bon écoute là ta mère parle avec ton autre folle de soeur je dois y aller. »

Sur quel bouton faut-il appuyer pour me faire aimer le téléphone ?

hier soir (again)

On a fait la fête mais la fête (non sans oublier de philosopher) tant est si bien que la cruche va à l’aspirine.

mppprfffffff

Le reste du mois d’août va être consacré à vivre à 65 km/h ma vie, à batifoler dans l’eau et à bronzouiller en apprenant des poèmes et l’art de la méditation.

Qu’on ne me parle pas de quoique soit d’autre.

(je vais, je pense, être la convive la plus chiante de toute l’histoire des congés payés)

Hier soir

J’ai bien vu que certaines personnes avaient ce « je ne sais quoi » qui élimine toute intention de coucher avec elles.

« Je vous donne mon corps », avait dit la jeune femme

Encore une fille qui doit naviguer à vue sans se poser de questions (en fait c’est un poème terrible qui me fait plus d’effet que le plus fort du plus fort de tes alcools)

Je suis de passage à Paris pour 2 jours, voilà pourquoi je me permets de troubler la lanscinante quiétude de vos journées de we.

Petit bilan intermédiaire :

– les enfants dans le train ont vite compris qu’avec moi ce n’etait pas pomme d’amour et barbe à papa tous les jours. Ils n’ont pas moufté, ou alors, pour une fois, les parents les avaient élevés.

-Les marées m’intriguent énormément : notre corps constitué à 80% d’eau doit forcément les faire, et on ne nous a rien dit.

– J’ai un peu compris des choses de la vie, mais pas beaucoup, car ces pensées glacées ont fondu rapidement avec la chaleur.

– J’ai un peu parlé anglais, mais légèrement, j’en avais encore sous le pied.

Et sinon, j’ai réalisé que dans les coffrets Nova ce que j’aimais over all, c’était la musique ethiopienne de 1969 à 1975. J’écoute ça en boucle dans mon appartement so parisien.  J’y vois une posture, mais bon.

Alerte

Depuis 2-3 posts, je raccourcis les phrases. Comme vos magazines féminins, je prends bientôt mes quartiers d’été. J’y allais en douceur, mais demain, c’est le départ vers les grandes eaux.

Prâna, soleil et alcool seront mes 3 mamelles pour ce mois d’août.


août 2009
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31