Archive pour juillet 2009

Mes amis aussi ont le sens de la formule (sinon, de toutes les façons, je les décapite)

Hier soir, P. :

« Je ne sais pas, j’ai un rôle ambigu à ce mariage »

« ah bon, quoi ? »

« Je suis témoin »

(chers futurs époux, il est encore temps de changer d’avis concernant cette décision visiblement prise aux dés)

Et cycle de la vie, ce soir, pile poil 24h après, par G. :

« Baisse ta culotte, c’est moi qui pianote »

(si tu veux, mais bon, je mets pas de culotte en été)(je voulais l’exiter un peu, il me connait bien)(pour info, ça n’a pas marché)

Publicités

Les grands sérieux

« Alors comment avance ta carrière ? »

« Bah, tout dépend si tu considères mes expériences avec l’éthanol comme un job dans les pharmaceutiques »

Pensées estivales pour dépressif (on ne s’amuse pas forcément tous les jours sur ce blog)

flocon

Si chaque flocon est unique, quelque chose me fait dire que rester là, immobile, à la surface de la neige prouve que vous passez un peu trop de temps seul.

(J’ai découvert Paint)

Des idées à prendre

Hier, à la terrasse du Charbon, saynète téléphonique de la vie ordinaire.

Un garçon du genre masculin :

« Bon, j’ai été ravi de te rencontrer et de passer du temps avec toi mais, vois-tu, je m’en vais par la forêt, par la montagne »

Puis, visiblement 4-5 minutes remplies de beaucoup de questions à l’autre bout du fil :  « Pourquoi ? /Je non-romps /As-tu vraiment bien considéré ta position ?  / blublublublu »

[commande d’une bière]

« Ecoute, si je t’aime encore, mais différement, un peu comme quand on dit j’aime les penne au pesto, tu vois ? »

Bravo, Kid’s, clair, efficace, sans appel !

Vocation

Je veux devenir maître ascensionné.

Je sais pas, ça sonne bien vs mon vécu :
Les maîtres, qui ont eu des faiblesses lors de leurs différentes incarnations, sont des êtres plus avancés que nous sur le plan de l’évolution et qui ont choisi de nous aider dans l’évolution de nos états de conscience. Ils nous montrent que nous pouvons tous arriver à la conscience pure.

(rectification : pardon, une maîtresse ascensionnée – et non pas attentionnée, comme on croît trop souvent)

Précisions

J’en vois qui s’inquiètent au fond de la salle.

Je précise que je ré-injecte immédiatement dans l’économie française et parisienne l’intégralité des indemnités perçues.

MERLIN Rose (née Paquerette)

J’ai la conseillère du pôle gagne-pain la plus coule du monde.

Sérieusement, une partie de plaisir. Elle m’a parlé de tous ses projets à elle avant même de savoir ce que je faisais ici. Elle m’a montré le futur nom de sa future boite. Comme j’ai mon bac logo&identité de marque, autant vous dire que j’ai pu rebondir fissa :

« Pas assez de vert, trop de kawaï, mais c’est déclinable en toutes les langues donc c’est bien, le consommateur global comprendra »

De là a commencé à naître une franche amitié teintée de rigolade. On a maté tous les CV des gens qu’elle gérait en marketing :

« Ah ouai tiens l’ancien directeur du marketing de Canal + s’est fait viré ? « 

« hahaha, lui avec sa tronche de carton plâtre il est pas prêt de trouver »

« Et elle, là, c’est quoi ce CV tout bariolé, un atelier créativité ?  »

Ensuite, on énuméré toutes mes compétences, que j’ai grandes, mais-que-cela-ne-me-dérange-pas-de-laisser-en-jachère.

Bilan :

Août-septembre-octobre= réflexion

Novembre = on se recontacte

Et entre temps, on fait comme si je cherchais du travail.

J’ai topé là direct.


juillet 2009
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031