Archive pour mai 2009

Déprime (légère)

Ca me fait le coup régulièrement.

Je feuillète « La Bibilothèque Idéale », je réalise tous ces livres que je n’ai pas lu et que je n’aurais probablement pas le temps de lire avant ma fin de vie terrestre.

Ca m’accable.

Je vais sur Wikipédia et je regarde tous ces sujets d’érudition qui ne toucheront jamais mes synaspes.

Ca me cafarde.

Je saisis les 1001 films à avoir vus dans sa vie à soi. J’en compte 45. 

Ca m’enfonce.

Je traîne sur la blogothèque et sur tous ces blogs musicaux que j’aime par dessus tout (peut-être pas au-dessus des brochettes boeuf/fromage des japonais, très haut aussi dans mon échelle de Maslow personnelle). Et je matérialise toute cette musique que je n’aurais pas le temps de découvrir.

Ca m’affaisse.

 

Et le pire, c’est que quand j’ai du temps devant moi (mettons, par hasard, ces dernières périodes), je me rends compte que j’ai mes horaires et que je n’en profite pas pour me faire grandir comme je le veux du neurone.

Mais aussi, je ne goûte les livres que la nuit tombante, la musique s’écoute dans le noir pour être ressentie comme je le souhaite, les films se visionnent au cinéma, et surtout je n’ai pas mon pareil pour perdre mon temps à faire d’autres choses un peu vaines et futiles. 

Mais, et c’est la tragi-comédie de ma vie, j’aime beaucoup les choses vaines et futiles.

Alors c’est sur quand vient l’heure du bilan, je me dis que je passe à côté de la connaissance. Espérons que je progresse en pratique de la vie pour compenser.

Publicités

bien sur

La mariée était très JOLIE 

Les têtes pleines de CHAPEAUX

Le buffet DELICIEUX 

Les films TOP > discours (exercices périlleux)

Les amis des parents VIEUX (on les reconnait au fait qu’il n’agitent pas hystériquement leurs coupes de champagne et leurs serviettes quand les mariés arrivent)

Les jeunes BOURRES 

Les fleurs BLANCHES

Le DJ (un peu trop) JEUNE (pour être bon)

Le champagne A FLOT 

Le cracra-motel PAS LOIN (6km)

 

C’est un peu toujours la même chose les mariages. Nous rentrerons dans les détails demain.

Ouverture vers les autres, je dis ton nom

J’ai dit au Grand Félin :

« On se sociabilise, on parle à toute la table, je ne tourne pas la tête vers toi. Ton seul rôle sera de me resservir de la « acqua frizzante » et de veiller à ce que mon verre de verre ne soit jamais vide »

On a tenu 5 min.

Les festivités

C’est sympa tous ces temps de « respiration » en latin mais du coup le rythme de la messe s’en ressent un peu non ? 

Salut Jean Coquille Vide ! Ah bah dis donc cela fait un bail ? Que deviens-tu ? As-tu rempli ta tête de quelque chose depuis la dernière fois ? (je ne parle pas de séries américaines) 

A table, à ma droite, gros challenge de sociabilité : un comte à méga chevalière, moyen physiquement, à l’orée du laid, qui bosse chez CitroN (le genre à avoir la Picasso).

« Ouai tu vois, travailler dans le secteur de l’automobile c’est dur, mais je connais quelque chose de  plus dure encore »

 

C’est une mise en bouche. car je n’ai pas encore suffisament de recul.

Observatrice

Bus 80, proche champs de mars

12h23 

Deux femmes enceintes montent au même moment et au même mois de grossesse.

Débute alors un véritable combat de boue pour savoir qui s’assiéra sur la seule place prioritaire libre. 

Ca dégénère sec.

….

Je dirais qu’il y a forcément un des deux bébé qui est mal barré vu la castagne. Si on me demandait.

 

ps : ce sont exactement ces petites scènes de la vie ordinaire qui me permettent d’être si constamment de bonne humeur et enjouée.

Merdoum

Ce matin, j’ai comme un doute. 

Etait-ce une bonne idée de resservir ainsi mon amie juge ?  Le risque de libération d’un violeur multi-récidiviste devient non nul.

(rassurez-vous, ce n’est pas en IDF)(mais les habitants de Meurthe-et-Moselle devraient poser quelques verrous)

 

Quant à G. qui se marie samedi, nous avons refait ensemble tous ses plans de table. Elle avait beaucoup trop équitablement réparti les cons pensant ainsi les anesthésier dans la masse, alors que je pars du principe qu’il vaut mieux les regrouper pour éviter la contagion.

Le débat est clos, nous sommes tombées d’accord.

 

Reste ce petit couple de pénibles qu’on a toujours pas su où placer.

Vous avez vu ?

No allusion sexuelle depuis HYPER longtemps.

ha.

ha.

(Pour me récompenser, je vais suçoter une glace)


mai 2009
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031